4 questions à Kaia Ra

À l’occasion de l’interview diffusée en direct sur la chaîne YouTube d’Ariane le 22 octobre, voici quelques questions et réponses tirées de l’entrevue que l’auteure du Code Sophia a accordée récemment à Lilou Macé. Kaia Ra nous parle du thème principal de son livre : la part féminine de Dieu.

Lilou Macé : Le Code Sophia est plus qu’un livre, on dirait presque qu’il est vivant !
Kaia Ra : C’est bien un livre, dans le sens que c’est un ensemble de pages entre deux couvertures, mais c’est une véritable transmission vivante. C’est un véhicule d’éveil très réel d’ascension spirituelle. Il s’agit en réalité d’une carte-mère, d’une technologie sous forme de livre qui consiste en une activation du génome divin existant dans l’univers subatomique de notre ADN

L. M. : Comment décririez-vous le féminin divin ? Dans votre livre, on découvre sa puissance, sa beauté…
K. R. : Je pense que les gens ont tendance à considérer le féminin comme quelque chose de doux et de réceptif, mais c’est aussi une force de la nature. Et on le découvre dans le livre au travers des récits de Femme Bison Blanc et des autres Maîtres du Féminin divin. Elles nous disent, entre autre, combien il est important pour les femmes de ce monde de comprendre qu’elles peuvent être belles, puissantes et éloquentes en toute sécurité.

L. M. : Après la lecture de votre livre, je remarque que j’éprouve moins de résistances, comme si le mot impossible avait été rayé de mon vocabulaire…
K. R. : Nous naissons dans des systèmes de contrôle et d’esclavage qui existent depuis des siècles. Sans parler de tout ce que nous portons dans notre mémoire ancestrale, dans notre ADN. La douleur, l’agonie, la trahison… on véhicule aussi toute cette information en nous. Quand on active le système d’exploitation du génome divin, celui-ci va supplanter toutes ces programmations.

L. M. : Parlez-nous de vos projets ? Vous écrivez d’autres livres ?
K. R. : Le prochain livre en lien avec le codex officiel – la suite du Code Sophia – sera celui de Mère Marie. C’est un manuscrit que j’ai déjà rédigé mais en raison de ce qui se passe sur le plan international, je vais d’abord publier l’histoire de ce qui m’est arrivé. Le monde est prêt à comprendre la profondeur de l’esclavage que j’ai subi et auquel de nombreuses personnes sont encore soumises actuellement.

Pour voir la vidéo complète : https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox?projector=1
Pour assister à l’interview du 22 octobre : https://www.youtube.com/watch?v=wS6mp5hs1oY