Pensées inspirantes

Ces pensées inspirantes sont tirées de notre page Facebook. Si vous avez besoin d’un petit remontant moral ou spirituel, il est possible que vous le trouviez ici… Si l’une d’elles vous inspire un commentaire, il sera le bienvenu. Pour en laisser un, il suffit de cliquer sur le titre.

Qui se cache derrière qui tu crois être ?

« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu’il nous voit bien différent de ce que nous croyons être. »

– Carl Gustave Jung

(more…)

C’est aussi simple que cela

Le bonheur ne se trouve pas avec beaucoup d’effort et de volonté mais réside là, tout près, dans la détente et l’abandon.

Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.

Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance parce que n’a aucune réalité. Ne t’y attache pas. Ne te juge pas.

Laisse le jeu se faire tout seul, s’élever et retomber, sans rien changer, et tout s’évanouit et commence à nouveau sans cesse.

Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.

C’est comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper.

Parce qu’il n’existe pas, qu’il a toujours été là et t’accompagne à chaque instant.

Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises ; elles sont comme des arcs-en-ciel.

À vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain.

Dès lors qu’on relâche cette saisie l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable. Alors profites-en.

Tout est à toi, déjà. Ne cherche plus.

Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant qui est tranquillement à la maison.

Rien à faire. Rien à forcer. Rien à vouloir. Et tout se fait tout seul.

– Poème de Lama Guendune Rinpoché

(more…)

Change en toi ce que tu aimerais voir changer dans le monde

« Nous changerons le monde en nous changeant nous-mêmes. Je ne pense pas que vous puissiez vraiment changer le monde à l’extérieur tant que vous n’avez pas changé le monde à l’intérieur de vous-même. Si vous avez vraiment de l’amour en vous, il est alors très difficile de témoigner de la méchanceté ou de la cruauté envers quelqu’un d’autre ou envers la planète. Et je crois réellement que nous, en tant qu’espèce humaine, avons besoin de vivre davantage selon notre coeur. Et cela sera possible quand nous stopperons notre tendance destructive envers les autres et envers la planète. Mais nous avons perdu cette capacité de cœur. Et c’est la raison pour laquelle nous sommes capables d’être aussi cruels les uns envers les autres et envers la planète sur laquelle nous vivons. »

– Rodger Hodgson

(more…)

Seule l’intuition permet de comprendre

« Dans cette divinité où l’Être est au-delà de Dieu, et au-delà de la différenciation, là, j’étais moi-même, je me voulais moi-même, je me connaissais moi-même, pour créer l’homme que je suis. Ainsi je suis cause de moi-même selon mon essence, qui est éternelle, et non selon mon devenir qui est temporel. C’est pourquoi je suis non-né et par là je suis au-delà de la mort. Selon mon être non-né, j’ai été éternellement, je suis maintenant et demeurerai éternellement. Ce que je suis selon ma naissance mourra et s’anéantira de par son aspect temporel. Mais dans ma naissance éternelle, toutes les choses naissent et je suis cause de moi-même et de toutes choses. Si je l’avais voulu, ni moi-même ni aucune chose ne serait, et si je n’étais pas, Dieu ne serait pas non plus. Que Dieu soit Dieu, je suis la cause; si je n’étais pas, Dieu ne serait pas. Mais il n’est pas nécessaire de comprendre cela. »

- Maître Eckhart

(more…)

La connaissance de soi

Vos cœurs connaissent en silence les secrets des jours et des nuits. Mais vos oreilles se languissent d’entendre la voix de la connaissance en vos cœurs. Vous voudriez savoir avec des mots ce que vous avez toujours su en pensée. Vous voudriez toucher du doigt le corps nu de vos rêves. Et il est bon qu’il en soit ainsi. La source secrète de votre âme doit jaillir et couler en chuchotant vers la mer, Et le trésor de vos abysses infinis se révéler à vos yeux. Mais qu’il n’y ait point de balance pour peser votre trésor inconnu, Et ne sondez pas les profondeurs de votre connaissance avec tige ou jauge, Car le soi est une mer sans limites ni mesures. Ne dites pas: « J’ai trouvé la vérité », mais plutôt: « J’ai trouvé une vérité ». Ne dites pas: « J’ai trouvé le chemin de l’âme ». Dites plutôt: « J’ai rencontre l’âme marchant sur mon chemin ». Car l’âme marche sur tous les chemins. L’âme ne marche pas sur une ligne de crête, pas plus qu’elle ne croît tel un roseau. L’âme se déploie, comme un lotus aux pétales innombrables.

– Khalil Gibran

1 2 3 4 5 32