Hank Wesselman

Anthropologue, Hank Wesselman, Ph.D., est un de ces rares scientifiques d’avant-garde qui marche vraiment entre deux mondes.

Après avoir fini ses études de premier et de deuxième cycles en zoologie à l’université du Colorado à Boulder, M. Wesselman s’est lancé dans des études de doctorat en anthropologie à l’université de Californie à Berkeley.

Dans les années 1960, il a servi dans les Peace Corps au Nigéria, où il a vécu parmi les tribus Yorouba de l’est du pays. C’est là qu’il a commencé à s’intéresser aux traditions spirituelles indigènes. Depuis le début des années 1970, il fait des recherches en collaboration avec un groupe international de scientifiques qui explorent la région du grand fossé tectonique (rift valley) de l’Afrique orientale dans l’espoir d’y dénicher les réponses au mystère des origines de l’humain. Ceci lui a permis de passer une grande partie de sa vie avec des peuples indigènes.

Ses livres de nature autobiographique, intitulés Spiritwalker, Medicinemaker et Vision-seeker, traitent en suivi de ses expériences visionnaires qui ont débuté spontanément dans la brousse du sud de l’Éthiopie dans les années 1970, ont repris à Hawaï dans les années 1980 et se poursuivent actuellement. Combinant l’objectivité posée d’un scientifique à la quête passionnée d’un mystique, les livres de M. Wesselman, ainsi que ses enseignements, contiennent des révélations sur la nature du Soi, de la réalité et des mondes spirituels.

Hank Wesselman a enseigné à l’université de Californie à San Diego, à l’université d’Hawaï (campus d’Hilo West Hawai’i), à l’université de l’état de Californie à Sacramento, à l’American River College, au Sierra College et également au Kiriji Memorial College et au Adeola Odutela College au Nigéria.

Actuellement, il donne des conférences et anime des ateliers de formation dans de nombreux centres reconnus internationalement, entre autres l’institut Esalen en Californie et l’institut Omega près de New York.