Michael E. Salla

Ph. D.

Le docteur Michael Salla est un spécialiste reconnu en politique internationale, en résolution de conflits et en politique étrangère américaine. Il a été titulaire de nominations professorales à l’École du service international et au Centre pour la paix mondiale de l’Université américaine, à Washington, D.C. (1996-2004), au département de science politique de l’Université nationale australienne, à Canberra (1994-1996), et à l’École Elliott des Affaires internationales de l’université George Washington, à Washington, D.C. (2002). Il possède un doctorat en gouvernance de l’université du Queensland, en Australie. Au cours de sa carrière universitaire, il fut l’auteur de quatre livres consacrés à la politique internationale. Il a mené des recherches et des travaux sur le terrain dans des conflits ethniques impliquant le Timor oriental, le Kosovo, la Macédoine et le Sri Lanka. Il a reçu d’importantes subventions financières de l’Institut des États-Unis pour la paix et de la fondation Ford, pour des initiatives de rétablissement de la paix impliquant divers intervenants du conflit du Timor oriental.

Le docteur Salla est mieux connu comme pionnier du développement de l’exopolitique, qui est l’étude des principaux acteurs, institutions et processus politiques liés à la vie extraterrestre. Il a écrit le premier livre qui fut publié sur l’exopolitique, en 2004, et qui fut suivi en 2009 d’un deuxième ouvrage examinant l’exopolitique et la politique étrangère des États-Unis. Il est également l’auteur de Galactic Diplomacy (« Diplomatie galactique ») [2013] et de Kennedy’s Last Stand (« Le Dernier Combat de Kennedy ⁠») [2013], une enquête sur le lien existant entre l’assassinat de Kennedy et les dossiers secrets sur les ovnis.

Il est le fondateur de l’Institut d’exopolitique et du « ⁠Bulletin d’exopolitique ⁠», et le coorganisateur d’une série de congrès sur la transformation planétaire qui ont eu lieu à Hawaii de 2006 à 2011. Son principal site Internet : www.exopolitics.org