FilDarianeAout2012

Le blogue de l’éditeur – août 2012

Ce blogue fait partie de l’infolettre Le Fil d’Ariane.

Elle est archivée au ICI.

Vos commentaires sont les bienvenus.

(Pour laisser un commentaire, il faut d’abord cliquer sur le titre ci-dessus.)

  

*  *  *  *  *  *  *

2012 – 25 ans déjà depuis

Convergence harmonique



Pour cette nouvelle édition de notre blogue mensuel, nous aimerions tout d’abord renouveler notre invitation à participer les 29 et 30 septembre prochain à un événement très spécial que nous avons organisé à votre intention, soit Émergence d’un monde nouveau : Perspectives actuelles sur la transition planétaire en cours dont vous pourrez trouver le programme détaillé au http://ow.ly/cYQB0. Un événement similaire – Science et Conscience – s’est déroulé à Toulouse les 5 et 6 mai dernier. Les personnes qui ont eu la chance d’y participer seront sans doute ravies d’apprendre qu’elles peuvent désormais se replonger dans les instants de bonheur qu’elles ont pu y vivre en regardant les enregistrements vidéos réalisés à cette occasion par les Éditions Ariane. Voici le lien pour y accéder: http://editions-ariane.com/videos/

Si vous ne l’avez pas encore lu, signalons le vibrant témoignage de Naïmé, mis en ligne peu après cet événement au http://ow.ly/cWjsw, qui ne manquera pas de raviver le souvenir des élans du cœur qu’a pu susciter chez les participant-e-s ce grand partage d’Amour et le rayonnement de Lumière qu’il a dégagé dans l’invisible. Les Québécois-es auront dans quelques semaines à leur tour la chance de participer à l’un de ces moments forts de la vie spirituelle en terre d’Amérique. Ils pourront alors entendre les conférences de Bruce H. Lipton, Pierre Lessard, Penney Peirce, Josée Clouâtre, Rosanna Narducci, Lise Côté, Olivia Boa et Daniel Meurois, tous des auteurs réputés publiés chez les Éditions Ariane (sauf Daniel Meurois qui a fait l’objet d’une biographie écrite par Marc Vallée) ; sans oublier les 2 concerts qu’y offriront Pakoune et Michel Garnier ; une présentation du projet de Barbara Marx Hubbard, « Naissance 2012 », par Jacinthe Levesque Naessens ; et la construction d’une œuvre d’art collective inspirée de la Fleur de Vie. De plus, des capsules d’art visionnaire présenteront les œuvres de 16 artistes lors des interludes.

Ces événements rassembleurs s’inscrivent dans une démarche d’une durée de 3 ans que nous avons entrepris cette année et qui vise à apporter notre contribution à l’éveil planétaire qui s’accélère, et ce, en établissant un lien privilégié entre la France, le Québec et le Chili, trois endroits où progresse à pas de géant la mouvance spirituelle, terreau fertile de l’âge d’or qui s’amorce. Une nouvelle série de livres, dont le premier paraîtra cet automne, apportera un éclairage révélateur sur les transformations personnelles et planétaires en cours, et présentera un tableau d’ensemble du nouveau monde qui émerge et du rôle vital que chacun est appelé à y jouer – ce que la plupart d’entre vous faites déjà par l’influence positive qui rayonne à travers vos pensées, vos paroles et vos actions, guidées en cela par cette pure étincelle d’Amour qu’est votre essence immortelle, votre âme.

C’est donc dans cet esprit, cette conscience nouvelle qui nous anime, que nous nous retrouverons au pavillon Judith-Jasmin – salle Marie-Gérin-Lajoie – de l’UQAM à Montréal, le dernier weekend de septembre pour participer ensemble à l’ancrage dans la noosphère humaine de la nouvelle énergie spirituelle qui, partout, active la métamorphose des humains pour les aider à renaître à leur véritable nature divine. Pour ceux et celles d’entre vous qui n’ont pas souvent l’occasion de se trouver en présence de personnes, d’âmes conscientes d’être le vaisseau sacré de la Présence divine que nous sommes tous et toutes, ces moments de partage vibrant et harmonieux en groupe permettront de dissiper un peu plus le sentiment illusoire de solitude qui nous touche parfois. Vous en repartirez la tête remplie de visions inspirantes et le cœur débordant d’une joie contagieuse – que vous pourrez ensuite partager autour de vous, afin que le cercle de Lumière puisse continuer à grandir.

Venons-en maintenant au plat de résistance de ce blogue. Nous allons en effet célébrer demain, le 16 août, le 25e anniversaire d’un événement charnière dans l’histoire du mouvement planétaire d’éveil spirituel, soit la Convergence harmonique qui a eu lieu les 16 et 17 août 1987 à l’instigation de José Arguëlles, un auteur, artiste et professeur américain aujourd’hui décédé (détails sur sa vie ICI et pour mieux découvrir qui il était, lire PORTRAIT : José Argüelles, l’homme qui ne verra pas la fin du monde), qui avait défini cet événement comme étant « le moment où s’immobilisait enfin le cours de l’histoire cahotique de l’âge des ténèbres, et où s’amorçait imperceptiblement le début d’une nouvelle ère post-historique ». Il s’agissait pour lui de l’accomplissement de la prophétie de Quetzalcoatl, celles des treize ciels et des neuf enfers. Selon cette prophétie, à la fin du cycle du neuvième enfer, l’humanité allait connaître un Nouvel âge de paix sans précédent. Ce cycle infernal s’est terminé le 16 août 1987, et la Convergence harmonique a débuté au lever du soleil, le 17 août.


C’est ainsi que commença le point culminant, d’une durée de 25 ans, du Grand cycle de l’histoire de 5125 ans, ainsi que l’aboutissement du cycle de près de 26 000 ans d’évolution s’achevant également en 2012, plus précisément le 21 décembre prochain. Cette Convergence harmonique annonçait la fin prochaine du monde que nous avions jusqu’alors connu, en préparation à notre transition de la troisième à la quatrième dimension. Ce qui s’est alors produit il y a 25 ans constituait un véritable miracle en soi. En effet, grâce à la collaboration spontanée de quelques personnes, dont l’auteur de ces lignes, inspirées par la vision prophétique de José Argüelles, de l’information appelant « 144 000 guerriers de l’arc-en-ciel et danseurs du Soleil à se réunir au lever su soleil pour unifier la Terre » a commencé à circuler par la poste (car, bien sûr, Internet n’existait pas encore) dans les mois précédant les 16 et 17 aout, et à être retransmise aux quatre coins du globe, de sorte qu’à la stupéfaction générale, et plus particulièrement des grands médias occidentaux (voir ICI, ICI et ICI), des dizaines de milliers de personnes se sont mises à converger vers plus de 200 lieux de pouvoir aux États-Unis, dont le Mont Shasta et le Central Park à New York, et vers une cinquantaine d’autres endroits à travers le monde, dont le Mont Saint-Hilaire au Québec et la Grande pyramide en Égypte, pour y tenir des cérémonies d’un tout nouveau genre, cocréer un « champ de confiance » et méditer pour la paix dans le monde. Ce fut la première grande méditation mondiale !


Si vous prenez quelques minutes pour regarder ce montage vidéo Harmonic Convergence 1987-2012 – rough cut 2 réunissant des images tournées à cette époque et des bulletins télévisés des grandes chaînes américaines sur l’événement, vous aurez un excellent aperçu de la magie extraordinaire qui a alors fait le tour du monde et semé les germes de l’âge d’or que l’on voit déjà poindre à l’horizon des quelques mois qui nous en séparent encore. Mieux encore, vous serez sans doute heureux de savoir que plusieurs groupes comme celui-ci en France ont prévu célébrer dignement ce 25e anniversaire. Une méditation toute spéciale est d’ailleurs proposée pour laquelle cette affiche Visualisation du pont Arc-en-ciel 2012 a été spécialement préparée. Voici en quels termes, ils décrivent cette célébration…

« Le 16 août 2012 nous fêterons les 25 ans de la Convergence harmonique célébrée initialement le 16 et 17 août 1987. En cette occasion, nous avons la possibilité de créer un champ unifié de paix et d’harmonie connecté dans le temps à la Convergence harmonique de 1987 et l’appel aux 144 000 danseurs du Soleil lancé par José Argüelles/Valum Votan pour célébrer en ce jour la fin de la prophétie de Quetzalcóatl. Réunis en Australie par Stephanie South, dernière compagne de José Argüelles pour commémorer son départ sur le plan terrestre, des kins (personnes) du monde entier ont contribué à imaginer des méditations à pratiquer à l’occasion de moments clés en cette année de Convergence harmonique. Nous sommes à présent arrivés à la fin de la période de transition, de préparation pour le Nouveau Cycle et célébrons tout au long de l’année notre amour et bienveillance envers la Terre-Mère et tous ses habitants afin d’affirmer notre volonté de participer à ce nouveau monde encore en gestation. » Voilà qui en intéressera sûrement plusieurs d’entre vous ! Mentionnons également que les Éditions Ariane ont publié la version française de 3 livres de José Arguëlles que vous pouvez découvrir et commander en ligne en cliquant sur chacun des titres suivants : Livre du Trône et des origines (un livre pour nous préparer à la prochaine étape de notre évolution : notre entrée dans la noosphère) – Le Facteur maya (qui présente le parcours initiatique de l’auteur durant les 33 années de recherches qu’il a effectuées sur l’héritage laissé à notre usage par les Mayas) – Livre de la métamorphose de l’espace-temps (qui traite de la signification première de l’espace-temps comme médium de synchronisation d’une humanité qui se découvre d’abord en tant que conscience à l’échelle planétaire, mais aussi en relation avec d’autres civilisations planétaires).

Il est intéressant enfin de savoir que, selon le Dr Hopkins qui a décrit les changements d’énergie survenus à la suite de cet événement (tel que cité ICI) : « Depuis que la Convergence harmonique a eu lieu, il y a eu une augmentation mesurable de la fréquence énergétique de notre planète. Après avoir vibré à une fréquence de résonance de base de 8 Hz par seconde durant des milliers d’années, au cours de laquelle la Terre était essentiellement en dormance, sa fréquence a maintenant commencé à s’élever et va bientôt atteindre, semble-t-il, une vibration fondamentale de 13 cycles par seconde, tel que prédit par la suite de Fibonacci (proportions mathématiques basées sur le nombre d’or, également appelées harmoniques de l’univers). Parallèlement à ce boost d’énergie, un affaiblissement rapide du champ magnétique entourant la planète est observé. Notre champ magnétique nous a été utile dans le passé en créant une illusion de séparation et de protection face aux énergies émanant de l’extérieur. Il va toutefois finir par disparaître complètement et il n’y aura alors plus de barrières artificielles. Il est donc essentiel que nous assumions notre pouvoir, individuellement et collectivement, honorant ainsi les autres et nous-mêmes. »

Ce blogue de l’éditeur d’août 2012 a été rédigé par Jean Hudon à partir de directives données par Marc Vallée.

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs munis d’un astérisque sont obligatoires.

*